Fermer
Une édition Bordeaux-Métropole d'aqui.fr ! Suivez nous sur Facebook Suivez nous sur Google plus Suivez nous sur Twitter Notre flux RSS
Aqui-Bordeaux-Métropole
Fermer
:
:
: Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Portraits : Hommes et Femmes d'ici, d'Aqui !

Une métropole a besoin d'une ceinture verteOutre sa ceinture verte naturelle, le maraîchage aussi est un atout

Culture, outil du vivre ensemblePourquoi et comment? Des exemples.

Logement social : peut mieux faireLa Métropole veut rattraper son retard sur le logement social

Le fait du jour
Métropole

Castillon: Talbot et mort, Vive Talbot !

Bataille de Castillon - Bataille de Castillon

Six soirées encore en ce mois d'août pour assister à la reconstitution de "La Bataille".

Et tout cela n'aurait pas eu lieu et Castillon ne serait sans doute pas entré dans l'Histoire si Aliénor - notre Aliénor l'héritière de Guillaume X d'Aquitaine - n'avait envoyé promener le roi de France Louis VII et épousé, six semaines après qu'il eût fait casser le mariage, un certain Henri Platagenet, comte d'Anjou, duc de Normandie. Cet Henri qui allait devenir Henri II, roi d'Angleterre en 1154. Trois cents ans plus tard Castillon allait sceller le sort de la guerre de Cent ans et confier notre sort, à nous les Bordelais et habitants de la Guyenne, à un roi de France dont nous ne voulions pas. Alors comprenez - moi, comprenez ma douleur lorsque, ce 18 juillet 1453, j'apprends que Talbot est mort, la veille, à la tête de ses vaillants cavaliers écrasés par le nombre et les canons des Français. Plus jamais nous ne serons aussi heureux et prospères que nous le fûmes pendants ces trois siècles anglais. "Alors! Oui, je crie : " Talbot est mort, Vive Talbot". Il sera bien temps alors de refaire la bataille.

L'esprit de famille

Et, cette année encore, quarante ans après qu'elle ait vu le jour, que la première reconstitution ait donné lieu à une aventure humaine formidable et à une leçon d'histoire en vraie grandeur, il faut prendre le chemin de Castillon, de Belvès de Castillon où tout un pays vit à l'heure de la bataille. Car, la singularité de ce grand spectacle réside là, dans cette atmosphère villageoise qui l'entoure, dans la participation de centaines de bénévoles, de ces familles qui au-delà des générations se sentent comme une mission heureuse à accomplir. Rencontrée ces jours-ci Coralie d'Eysines qui, toute petite, dès l'âge de six ans jouait les figurantes accompagnait, chaque année son père, vaillant cavalier de la bataille et allait faire découvrir, le samedi 29 juillet, à son tour, le spectacle à son fils, cinq ans. Eric Le Collen qui a écrit et réalise la bataille veille à perpétuer cet esprit qui est à la source du formidable succès populaire de Castillon. Il nous - vous - reste encore six soirées possibles en ce mois d'août pour revisiter notre histoire et vivre entre folles chevauchées, canonades et affrontements rageurs, épée en mains. (1)

Et un avant spectacle d'époque...

Une innovation importante cette année qui ajoute à l'attrait de la bataille dont le spectacle commence à 22h en ce mois d'août: la création d'un avant-spectacle "fortifié" dans le village d’Aliénor (dès 19h) . En effet "La Bataille" attire des touristes venant souvent de fort loin. Il leur est proposé d’allonger le séjour festif sur les terres du château de Castegens, à la faveur d'un programme de cinq heures pleines au cœur du Moyen-âge aquitain.
Dès 18h30, le site est ouvert au public et le village d’Aliénor s’anime pour cet avant spectacle riche d’animations: numéros de jongleurs et de troubadours, farces moyenâgeuses, danses paysannes, duels de chevaliers se succèdent, soit dans
l’amphithéâtre, soit entre les échoppes des artisans.
Les enfants s’initient à des jeux médiévaux ou au tir à l’arbalète tandis que leurs parents peuvent assister à des conférences, déguster des mets médiévaux ou les vins des viticulteurs de l’appellation "Castillon Côtes de Bordeaux". Sans oublier la possibilté de se restaurer, pique niquer ou dîner sur place.

1. les 10,11,12,17,18,19 août
 

 

 

La Rédaction
Crédit Photo : Bataille de Castillon

Autres faits du jour
L'exposition consacrée à la Georgie est à découvrir jusqu'au 5 novembre - Claude Hélène Yvard

La Géorgie, berceau de la viticulture

La cité du vin à Bordeaux présente jusqu'au 5 novembre une magnifique exposition qui illustre la place de la vigne dans la culture georgienne depuis 8000 ans.

Cadiot-Badie - RB

Cadiot-Badie, le chocolat made in Bordeaux

Depuis 1826, la maison Cadiot-Badie fabrique des chocolats de manière artisanale. En tenue d'été, elle nous a ouvert son atelier, visitable toute l'année.

Le site de la Vacherie à Blanquefort accueille pendant trois jours, le Fermes avenir Tour - RB

Le Tour de France de l'agroécologie à Blanquefort

Le « Fermes d’Avenir Tour » est le premier tour de France de l’Agroécologie et de la permaculture. Les 14, 15 et 16 août, l'événement pose ses vélos à la Vacherie.

La cuisine ''lieu stratégique'' de la Maison des familles - Apprentis Auteuil

Le 107 rue Kléber fait Famille

La Maison des Familles a ouvert sa porte il y a un an, après plusieurs mois d'un fonctionnement « hors les murs ». Un beau lieu pour les familles vulnérables.

L'Institut Culturel Bernard Magrez expose 109 oeuvres pour son Grand Prix - Aqui.fr

L'exposition «Never give up» se dévoile

L'Institut Culturel Bernard Magrez expose du 7 juillet au 1er octobre les 109 œuvres sélectionnées pour son Grand Prix sur le thème « Never give up ».

La Ferme de Tartifume  - Léo Fournier

Tartifume: une ferme en ville

La Ferme de Tartifume est une exploitation agricole laitière à Pessac qui perdure au fil du temps pour le plus grand bonheur des habitants.

pont de pierre - RB

Pont de pierre: fermeture et conséquences

À compter du 1er août, le pont de pierre sera interdit aux automobilistes dans les deux sens. On vous dit pourquoi et ce que cette modification va entraîner.

Saison culturelle pessac - Léo Fournier

La saison culturelle de Pessac se dévoile

Après une saison 2016/2017 marquée par plusieurs temps forts tels que la venue d'Art Mengo, Pessac a présenté son prochain menu culturel 2017/2018

L'exposition traite de la matière, qui compose tout, des sols à nos accessoires voire nos armes. - CAPC Musée d'Art Contemporain

Le CAPC expose la matière

Le Musée d'Art Contemporain de Bordeaux propose l'exposition "4,543 milliards. La question de la matière", qui durera jusqu'au 7 janvier 2018

Banque Alimentaire été - RB

Quand la Banque alimente l'été

La Banque Alimentaire organise, entre juillet et août, une distribution d'été directement avec ceux qui le veulent. On s'est incrusté un mercredi, à Bègles.

Développer plus...Développer plus...